Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 800 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

Accueil Films Muets - Silent Movies

Il y a tellement de films dits "muets" extraordinaires et presque oubliés : dommage car ils en valent largement le détour !
En fait, le muet est loin d'être muet en terme de message et de signification. Par contre, l'appellation muet devrait être attribuée aux films actuels, qui non seulement sont muets en terme de message, mais aussi muet de sens ou plutôt vide de sens !

Le film muet c'est un peu l'inverse du livre, tout en étant très proche : dans le film muet, on interprète librement des images données selon les expressions à "livre ouvert" des protagonistes, alors que la lecture d'un livre permet d'interpréter des mots, mais donne toute liberté quant à l'adaptation d'un film "intérieur".  Dans les deux cas, ces media font appel à l'imagination, la fantaisie, la liberté (liberté qui se limite lors de l'apport de la parole).

Bien sûr un film muet est peu de chose sans un accompagnement musical adéquat à la hauteur des images projetées !

Note aux lecteurs :
Peut-être serez-vous étonnés de ne pas trouver de messages concernant des chefs d’œuvre (à voir absolument bien sûr et que l'on trouve sans peine sur le net, d'ailleurs) tels Metropolis, La ruée vers l'or, Les temps modernes, etc  ...... la raison en est simple : j'ai commencé ce blog bien après les avoir vu de nombreuses fois. Du coup il faudrait que je les revoie avec objectivité et, dans mon état d'esprit actuel, je préfère tout bonnement partir à la découverte d'autres films moins connus !

Vos commentaires sont les bienvenus !

Quelques liens sur les films muets :


http://fr.wikipedia.org/wiki/Cin%C3%A9ma_muet


http://www.krinein.com/cinema/02-dossier-cinema-1915-1929-1-3195.html

De cette page cinq blogs supplémentaires sont disponibles (Richard Dix, Buck Jones, Allan Lane, John Payne et Global Village), dur de se limiter, j'aurais très envie d'en créer d'autres : sur William S. Hart, Richard Barthelmess, Eugene O'Brien, Tom Santschi, Jack Mulhall, William Russell, Fred Thomson, et tant d'autres ... bref, de nombreux acteurs qui valent aussi le détour... Ou sur des réalisateurs que j'apprécie particulièrement, Borzage, Capra, ... mais le temps me manque déjà !


Ma liste de films introuvables s'allonge. Heureusement, quelques miracles ont lieu quelquefois et des copies réputées perdues refont leur apparition, comme tout récemment les dix titres ci-dessous qui avec un peu de chance feront leur apparition un jour peut-être ....

http://criterioncast.com/2010/10/25/library-of-congress-screens-10-previously-lost-american-silent-films-just-the-start-of-a-new-silent-film-mother-lode/


--------------

Une réponse du cœur qui contredit celle du cerveau, un pied dans le rêve un autre dans la réalité, une distorsion du temps.
C'est peut-être ça l'effet du cinéma !
---------------

J'ai commencé à faire ce blog par jeu et par défi, lorsque je me suis rendu compte que j'avais quelquefois de la peine à me souvenir des films vus la veille. Je me suis dit que c'était un bon exercice d'écriture et de mémoire. A l'époque la mode était à un nouveau terme qui était utilisé de manière récurrente : le BLOG ! Comme j'ignorais de quoi il s'agissait j'ai voulu tester pour comprendre.
Avec le temps, je me rends compte qu'un bon film est souvent simple à résumer, de même les lignes générales de certains films paraissent impossible à extraire. Le fait de résumer rapidement le lendemain matin me permet en quelque sorte de prendre la température du film vu la veille !

Pour moi un film qui vaut le détour c'est un film qui fait grandir ou qui élève l'esprit, qui nous renvoie à nous-même ou aux autres, ou nous rapproche, qui dénote un bel esprit ou qui raconte une belle histoire, un film qui nous conte un pan de vie ou un pan d'histoire, un film qui nous apprend quelque chose, nous bouscule, nous remet en question, ou qui nous fait simplement passer un bon moment.
Bien sûr il y a d'autres raisons de regarder un film, par curiosité, suivant sa cote de popularité, ou pour le contexte historique, pour l’esthétisme, etc...

Vision :
Lorsque que je m’assois dans mon fauteuil, que le mur s'illumine et que les premières notes de la musique se font entendre je me pose vraiment, je respire profondément et calmement et je ressens une espèce de bien être inexplicable.
Par rapport aux films sonorisés le film muet est beaucoup plus introspectif, c'est un autre souffle, plus calme, plus profond, on ne subit pas l'agression de la voix ou de la couleur, les images portent le film et sont "parlantes". Le film muet fait appel à la vue, l'imagination, la sensibilité et l'intuition, l’ouïe est plus passive (si l'accompagnement musical est bon alors l'écoute se fond dans les images qui ne font plus qu'un tout avec la musique). Ce n'est pas du tout cuit et on a tout loisir de se plonger dans un film en immersion complète, un peu comme si on descendait dans les profondeurs sous-marines où règne le silence.


Articles les plus consultés

Membres